Rentrée d'hiver 2021

Rentrée d'hiver 2021

Marie CHARREL

 

Les Danseurs de l'aube

 

Europe centrale, années trente. Après avoir fui la révolution russe sous l’aile de leur mère, les jumeaux Sylvin et Maria Rubinstein se découvrent un talent fulgurant pour le flamenco. Très vite, Varsovie, Berlin et même New York sont à leur pieds. Lorsque le Continent sombre dans la guerre, les danseurs sont séparés. Pour retrouver Maria, Sylvin ira jusqu’à se travestir en femme. Et c’est ainsi travesti qu’il s’engage dans la résistance et devient tueur de Nazis.

 

Hambourg, 2017. Lukas, jeune homme à l’identité trouble, rencontre la sulfureuse Iva sur la scène où Sylvin dansait autrefois. Fuyant leur passé, ils partent à leur tour en road-trip dans l’Europe interlope. Au fil des cabarets, leur flamenco incandescent et métissé enflamme les passions. Mais il suscite, aussi, la violence et l’intolérance. Jusqu’à ce Lukas commette l’irréparable pour protéger Iva...

 

Inspiré d’une histoire vraie, ce roman raconte, à près d’un siècle de distance, le destin d’artistes épris de liberté, rattrapés par la folie du monde. Mais prêts à se battre jusqu’au bout pour défendre qui ils sont.

 

L’AUTEURE

 

Marie Charrel est journaliste au Monde. Les Danseurs de l’aube est son sixième roman.

 

 

 

 

 

 

Sigolène VINSON 

 

La Canine de George

 

À Lognes, sur le fauteuil de son dentiste, Louise découvre le Cas d’école, la canine de George, une étude des années 60 de la dentition d’un mystérieux George. Louise se prend de tendresse pour l’exubérante canine et ce George auquel elle donne un visage, une âme, une histoire, et s’imagine comme une âme-sœur au-delà des âges et de l’entendement.

À Liverpool, Helen, 10 ans et 5 mois, souffre d’une maladie qui l’empêche de respirer et projette de se jeter dans la Mersey. Mais avant ça, elle aimerait que son voisin George, électricien-guitariste à la retraite de 77 ans, qu’elle adule, l’accompagne dans une dernière aventure.

À Christiana, « ville-libre » de Copenhague et paradis perdu des vieux idéalistes, Angelo, faux gourou repenti et astrologue de pacotille, tente de reconstituer une fresque où semblent se découper les silhouettes de 4 garçons dans le vent.

Par hasard, ou par un alignement cosmique commandité par Angelo, tous se retrouvent à Christiana, dans l’espoir de se délester des poids qui les empêchent d’aimer, de respirer, d’avancer. Alors qu’Angelo reconstitue sa fresque, Louise et Helen acceptent enfin de laisser George rejoindre les étoiles auxquelles il a toujours appartenu, et de continuer d’avancer, parmi les vivants.

 

L’AUTEURE

 

Sigolène Vinson est journaliste et romancière. Elle est l’auteure de plusieurs romans dont Le Caillou, Courir après les ombres, Les Jouisseurs et Maritima.

 

 

 

 

Giulio CAVALLI

 

À l'autre bout de la mer

 

Giovanni Ventimiglia est pêcheur. Toute sa vie, il a remonté dans ses filets des crabes et des anchois, même si depuis quelques années la mer est devenue avare. Il vend son poisson au marché de DF, une petite ville accrochée à la côte comme beaucoup d’autres, avec un curé qui sermonne et qui va au bordel, une chaîne d’actualité locale qui enflamme le cœur des ménagères avec son présentateur grisonnant et son afflux de touristes estival. Mais un matin de mars, en accostant au port, Giovanni découvre un cadavre, un jeune homme venu d’ailleurs.

Après lui, les découvertes de cadavres, tous jeunes, tous noirs, se succèdent sans que les autorités locales ne parviennent à trouver un fil conducteur, une raison logique à ces vagues mortifères. DF appelle à l’aide, mais Rome prend son temps, impose des contrôles, au point que les citoyens doivent inventer un système pour ne pas être submergés par les corps et affronter l’urgence. La ville devra mettre au point une bien étrange stratégie, qui avec le temps se révèlera profitable, pour venir à bout de ces vagues macabres… mais s’en relèvera-t-elle indemne ?

 

L’AUTEUR

 

Né à Milan en 1977, écrivain, journaliste et dramaturge, Giulio Cavalli vit depuis 2007 sous protection policière pour son engagement dans la lutte antimafia. À l’autre bout de la mer, son deuxième roman, le premier publié en France, a été sélectionné par de nombreux prix, dont le prestigieux prix Campiello.

 

 

 

 

Gaspard KOENIG

 

L'Enfer

 

Le narrateur est un homme ordinaire, ancien professeur d’économie à l’Université. Après son décès, il découvre ce qu’il pense être le Paradis : un aéroport avec ses boutiques, ses couloirs, ses passagers pressés tirant leurs valises. Les écrans affichent toutes les destinations possibles, avec des décollages permanents. Avec un accès aux pays les plus lointains, une carte de crédit illimité pour consommer dans les duty free et des salons de massage permettant d’assouvir ses moindres fantasmes sexuels, le narrateur se réjouit d’avoir enfin le choix entre tous les possibles. Après s’être offert un tailleur sur mesure, il se rend à Kasane pour un safari. Mais à son arrivée, il fait un terrible constat : de l’aéroport, il ne pourra jamais sortir. Et de toutes les autres villes où il atterrira, il ne verra toujours que les aéroports, leurs longs escalators, leurs galeries marchandes et leurs contrôles de sécurité. « C’est là que je réalisai toute mon erreur : je n’étais pas au Paradis, mais en Enfer. La torture éternelle, ce n’était pas la chaux et les pinces, mais un salon d’attente avec sièges inclinables. » Le narrateur erre ainsi pour l’éternité dans un confort insupportable, aux côtés d’autres damnés modernes, en perpétuel déplacement, à la fois protégé et surveillé par des agents – les « rouges » – qui lui interdisent toute évasion physique comme mentale. Il réalise peu à peu que cet univers cauchemardesque correspond aux principes économiques qu’il avait lui-même développés au cours de son existence, et qui sous-tendent nos sociétés contemporaines. Pour s’échapper, il devra d’abord trouver en lui-même une autre liberté…

 

L’AUTEUR

 

Gaspard Koenig est l’auteur de nombreux essais dont, à l’Observatoire, La fin de l’individu (2019). Il a également publié, aux éditions Grasset, plusieurs romans, dont Kidnapping ou La nuit de la faillite (2016, 2013).