Christina Stead

Christina Stead
Christina Stead

Adulée par Jonathan Franzen, Angela Carter ou Robert Stone, Christina Stead (1902-1983) est née en Australie et a vécu en Europe ainsi qu’aux États-Unis. Son quatrième livre, L’homme qui aimait les enfants, l’a consacrée comme l’une des plus importantes romancières du xxe siècle. Gemme oubliée au style phénoménal, dressant une satire sociale implacablement moderne, Splendeurs et Fureurs n’avait jamais été traduit en français.

Sa bibliographie