Christina Stead

Christina Stead
Christina Stead

Adulée par Jonathan Franzen, Angela Carter ou Robert Stone, Christina Stead (1902-1983) est née en Australie et a vécu en Europe ainsi qu’aux États-Unis. Son quatrième livre, L’homme qui aimait les enfants, l’a consacrée comme l’une des plus importantes romancières du xxe siècle. Gemme oubliée au style phénoménal, dressant une satire sociale implacablement moderne, Splendeurs et Fureurs n’avait jamais été traduit en français.

Sa bibliographie

Actualités de Christina Stead

Christina Stead dans le Canard Enchainé

Christina Stead dans le Canard Enchainé

 

« Œuvre d'une Australienne méconnue, ce roman, paru en 1936, est une broderie princière. »

 

Le roman de Christina Stead, « Splendeurs et Fureurs » était présenté par le Canard enchainé, dans une chronique pleine de poésie.

 

Christina Stead dans le Télérama !

Christina Stead dans le Télérama !

 

« L’attrait irrésistible de Splendeurs et Fureurs tient à la manière cavalière qu’a Christina Stead de mêler les genres, les personnalités chaotiques. »

 

Christina Stead dans Le Point

Christina Stead dans Le Point

« Adulée dans le monde entier, la Virginia Woolf australienne est méconnue en France. Splendeurs et fureurs est enfin traduit en français. » - Le Point